[Vidéos] La guerre de l'information contre la #Pologne continue

Cela peut paraitre invraisemblable mais 90% des "informations" sur la Pologne données par les médias mainstream sont fausses. En en voici encore une nouvelle illustration avec la campagne internationale afin de faire passer la Pologne pour un pays homophobe.
 [Vidéos] La guerre de l'information contre la #Pologne continue

La chaine de télévision publique allemande ZDF a diffusé une bande annonce d'un reportage très alarmant sur l'homophobie en Pologne. On y voit (voir ci-dessous) une manifestation à Białystok, au cours de laquelle des policiers armés de matraques poursuivent et arrêtent un homme - comme le souligne la ZDF, un homosexuel. Il s'avère que l' homme arrêté par les policiers est un opposant à la marche LGBT à Białystok:

 

 

S'il n'y avait que ce montage nous pourrions penser qu'il ne s'agit que d'une erreur. Hélas il s'agit bien d'une campagne de désinformation internationale puisque que des dizaines de journaux, TV et leaders politiques en Occident, tels que Le Monde, le président Biden et la présidente de la Commission européenne ont donné de fausses informations que tout le monde savait fausse. Le Parlement européen à même voté une résolution contre la Pologne sur la base de ses fausses informations. Et notamment les images ci-dessous qui ont fait le tour du monde. Alors que l'auteur lui même (un jeune militant LGBT polonais) a avoué fièrement que c'était un faux, la presse et élus progressistes (de FI à LR) européens et américains continuent d'affirmer, comme le journal Le Monde (encore lui) qu'il existe des zones interdites aux homosexuels en Pologne.

 

 

La réalité est que ce jeune militant polonais LGBT a mis de faux panneaux à l'entrée des villes polonaises qui refusaient d'allouer des subventions aux ONG voulant enseigner dans les écoles aux enfants les théories du genre. Malgré le fait qu'il soit établit depuis longtemps que c'est un fake, en septembre dernier, la présidente de la Commission, ses Vice-Présidents, le Parlement européen, dont les eurodéputés FI, EM!, PS, Verts et LR (dont Bellamy et Morano) ont lancé une procédure contre la Pologne sur la base de cette fausse information inventée par ce jeune militant LGBT polonais et des témoignages d'O.N.G. de Soros sur des prétendues zones interdites aux homosexuels.

Tous les médias occidentaux se sont fait l'écho de ces prétendues zones interdites aux homosexuels en Pologne. A cause de cette fake news des villages, des villes, des régions ont suspendu leur jumelage avec leurs homologues polonais. Même Joe Biden en pleine campagne électorale et la présidente de la Commission européenne en pleine pandémie ont trouvé du temps pour répandre cette fausse information:

 

 

 

 


Actualités