Face au déclin de l’Europe : Que faire ?

Dans mon petit livre « Que faire ? Vivre avec le déclin de l’Europe » (2019), j’ai tenté de fournir un bréviaire pratique à tous ceux qui déplorent, comme moi, la lente disparition de l’identité occidentale. Si nous voulons militer pour sa survie, il ne suffit pas de se borner au domaine politique : il faut défendre nos valeurs et notre manière d’être dans la vie quotidienne. La rubrique présente fournit les idées clés de « Que faire ? » sous forme d’une pensée du jour.
 Face au déclin de l’Europe : Que faire ?

Chronique n°12 : Fonder une famille

A une époque où vous entendrez partout parler du « péché » de l’homme européen, où de nombreux citoyens décident d’adopter des enfants plutôt que de les concevoir, et où l’auto-destruction démographique de l’Occident atteint des proportions proches du suicide collectif, fonder une famille, au 21e siècle, devient presque un acte aussi contestataire et révolutionnaire que l’était jadis l’amour « libre ». C’est aussi un symbole politique indiquant clairement : nous avons le droit de vivre ; nous réclamons les terres de nos ancêtres ; nous croyons en notre avenir ; nous n’abandonnons pas la lutte pour nos droits et le maintien de notre manière de vivre, de penser et de ressentir !

David Engels, essayiste et historien belge, est professeur d'histoire romaine à l'Université libre de Bruxelles et travaille pour l'Instytut Zachodni à Poznań. Retrouvez sa:

Chronique n°1: "Soyons réalistes!" en cliquant ici

Chronique n°2: "Désinvestir l'Etat" en cliquant ici

Chronique n°3: "Désobéir" en cliquant ici

Chronique n°4: "Créer une nouvelle société civile" en cliquant ici

Chronique n°5 : "Quitter les villes" en cliquant ici

Chronique n°6 : "Investir et acheter" en cliquant ici

Chronique n°7 : "Acheter européen" en cliquant ici

Chronique n°8 : "S'affranchir du court-termisme" en cliquant ici

Chronique n°9 : "Faire partie de la nature" en cliquant ici

Chronique n°10 : "S'entourer de beauté" en cliquant ici

Chronique n°11 : "Oui à l'égalité des sexes, non à leur identité" en cliquant ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Actualités