Face au déclin de l’Europe : Que faire ?

Dans mon petit livre « Que faire ? Vivre avec le déclin de l’Europe » (2019), j’ai tenté de fournir un bréviaire pratique à tous ceux qui déplorent, comme moi, la lente disparition de l’identité occidentale. Si nous voulons militer pour sa survie, il ne suffit pas de se borner au domaine politique : il faut défendre nos valeurs et notre manière d’être dans la vie quotidienne. La rubrique présente fournit les idées clés de « Que faire ? » sous forme d’une pensée du jour.
 Face au déclin de l’Europe : Que faire ?

Chronique n°13 : Éduquer vos enfants

Prenez les choses en main et examinez soigneusement l’environnement scolaire qui est proposé à votre enfant. Évitez la tentation d’en faire, à grand frais, un parfait futur technocrate sans âme ni conscience tout autant que de succomber aux sirènes de la « mixité sociale ». Si vous n’avez pas d’autre choix, n’hésitez pas à investir votre temps dans un trajet journalier important, s’il vous assure au moins la garantie d’un environnement sain et d’un programme scolaire sérieux. Et si vous n’avez ni la possibilité de trouver une école convenable, assurez-vous au moins de manière journalière de ce que l’école propose aux enfants en termes d’enseignement ou instruisez-les chez vous. Et si vous optez pour l’instruction à domicile, pourquoi ne pas enseigner à plusieurs enfants à la fois en invitant aussi les enfants de vos amis ou proches parents à rejoindre vos petits cours ? Si jamais vous avez la chance de vivre dans une communauté soudée, un tel système peut vous aider à approfondir les liens entre les membres de votre cercle et vous permettre de gagner encore un peu plus en indépendance. N’oubliez pas non plus les échanges avec des amis dans d’autres pays pour des séjours linguistiques, car il n’y a pas de moyen plus efficace de montrer aux enfants toute la richesse culturelle des diverses sociétés européennes (et extra-européennes) qui, loin de pouvoir se réduire à une seule expression de l’humanisme politiquement correct et superficiel, tirent toute leur profondeur de leur complémentarité.

 

David Engels, essayiste et historien belge, est professeur d'histoire romaine à l'Université libre de Bruxelles et travaille pour l'Instytut Zachodni à Poznań. Retrouvez sa:

Chronique n°1: "Soyons réalistes!" en cliquant ici

Chronique n°2: "Désinvestir l'Etat" en cliquant ici

Chronique n°3: "Désobéir" en cliquant ici

Chronique n°4: "Créer une nouvelle société civile" en cliquant ici

Chronique n°5 : "Quitter les villes" en cliquant ici

Chronique n°6 : "Investir et acheter" en cliquant ici

Chronique n°7 : "Acheter européen" en cliquant ici

Chronique n°8 : "S'affranchir du court-termisme" en cliquant ici

Chronique n°9 : "Faire partie de la nature" en cliquant ici

Chronique n°10 : "S'entourer de beauté" en cliquant ici

Chronique n°11 : "Oui à l'égalité des sexes, non à leur identité" en cliquant ici

Chronique n°12 : "Fonder une famille" en cliquant ici


Actualités