Darmanin, le ministre qui ne sert à rien, symbole de la faillite du progressisme et de sa politique migratoire

Les médias nous avaient vendu le ministre de l’intérieur comme un « winner » qui ne lache rien. Un dur parmi les durs qui allait remettre de l’ordre. La blague..
 Darmanin, le ministre qui ne sert à rien, symbole de la faillite du progressisme et de sa politique migratoire

En 2 jours Gérald a tout abdiqué : son honneur, ses responsabilités, sa légitimité et, en creux, avoué son incompétence et son impuissance totale.

D’abord lundi, il affirme, avec toute l’arrogance qui caractérise tous les petits marquis de la Macronie, qu’il se joindra à la manifestation des policiers. Peut-on imaginer plus grande démission du politique qu'un ministre participant à une manifestation contre sa propre inaction ?

Puis ce mercredi, toujours avec la même morgue et cet air d’enfant gâté-pourri, M. Darmanin, nous annonce que les « Gilets Jaunes », « les violences », « le terrorisme islamiste » qui touchent « en priorité les policiers et les gendarmes » c’est la faute à « la société qui est de plus en plus violente. C’est l’ensemble de la société qui doit se poser des questions » [je vous épargne son numéro de claquette, ignoble, essayant de faire son beurre sur le dos des policiers assassinés].

Ces deux déclarations sont très intéressantes, car le "1er flic de France" y avoue son impuissance totale face à une « société » qui depuis un demi-siècle a été déstructurée par l’idéologie progressiste et fracturée par l’immigration massive.

L’urgence serait de promouvoir la famille, valoriser notre civilisation, pour laquelle c’est une honte absolue pour un homme que de faire violence à une femme et redonner ses lettres de noblesse à l’autorité paternelle. 3 choses, qui selon toutes les études sérieuses ont tellement manquées aux voyous actuels.

L’autre urgence absolue est l’arrêt total et immédiat de l’immigration en provenance des pays islamiques. Je respecte tous les musulmans, comme tout être humain, je pense sincèrement qu’ils ne sont ni plus bons ou mauvais que nous tous. Mais je suis désolé, l’Islam est trop loin de toutes les valeurs de l’Occident, que ce soit en terme d’égalité homme-femme, qu’en terme de tolérance. Regardons ce que chaque religion considère comme une vie exemplaire. Dans le christianisme, Jésus donne tout, jusqu’à sa vie pour les autres. Mahomet lui vole, tue et massacre pour soumettre les autres. On ne peut faire deux religions et donc civilisations plus opposées.

Pour rester dans la vérité sans condescendance, nous laissons entrer, actuellement, des migrants des pays islamiques qui, non seulement ne nous sont pas utiles économiquement, mais qui en plus nous sont hostiles. On ne le dit jamais, mais dans les pays islamiques à l’école, à la mosquée, à la TV, les populations sont endoctrinées par leurs États à nous détester. Et quand elles arrivent en France, elles sont accueillies par des ONG de gauche décolonialistes qui les confortent dans leurs opinions en leur affirmant que nous sommes un pays raciste. Nombre de ces migrants sont des jeunes hommes sans formation, à qui on ne peut trouver un travail, surtout que souvent nos usines qui auraient pu les employer ont été délocalisées dans leurs pays.

Nous devons aussi nous interroger sur la psychologie de ces jeunes migrants de sexe masculin, qui sont prêts à tout abandonner, famille et patrie, pour l’argent. Qui préfèrent changer de pays, plutôt que de changer leur pays, pour que les choses s’y améliorent. Qui ont subi de multiples traumatismes lors de leur traversée. Qui sont aussi sous une très grande pression de leur famille/village qui a investi une somme conséquente pour cette traversée et qui attend un retour sur investissement rapide, une fois leur poulain arrivé en France.

Laisser entrer en masse des jeunes hommes en âge de se battre, hostiles, désœuvrés qui ont pour principal objectif de gagner de l’argent rapidement, ne peut être anodin. Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre aussi que le terrorisme islamiste en France, se nourrit de l’islamisme, qui se nourrit de l’Islam, qui se nourrit des immigrés venant des pays islamiques. Si demain on envoyait 10 millions de Français en Arabie saoudite, je suis certain que 50% des prisons saoudiennes seraient occupées par des Français alcooliques, des femmes adultères etc..

Comme le souligne si souvent Eric Zemmour, le problème c’est le nombre et là on atteint des sommets.

Et donc, dans tout cela, notre petit marquis Darmanin se trouve piégé. Pour réussir son combat contre l’insécurité, il faudrait qu’il abjure tout son catéchisme progressiste : arrêter l’immigration, renvoyer les immigrés, promouvoir la famille, rappeler nos valeurs chrétiennes fondamentales. En réalité l’ensauvagement n’est ni la faute de la société, ni des immigrés, mais de l’idéologie progressiste qui détruit la famille, fracture notre société, sape notre Etat et veut déconstruire la France.


Actualités