Un président ne devrait pas faire ça

Le Président Macron a encore une fois rabaissé la fonction. Une foi de plus, le gouvernement est tombé bien bas. Mais là, ce n'est pas une ministre auteur de livres érotico-pornographiques jouant l'influenceuse sur Tik-Tok.
Le Jardin des délices par Jérôme Bosch Un président ne devrait pas faire ça
Le Jardin des délices par Jérôme Bosch

Là, c'est le chef de l'état qui c'est mué en youtubeur pour adolescents attardés. 

La séquence avec les stars de YouTube Carlito (fils de Guy Carlier) et MacFly est un affront à la fonction présidentielle et plus largement au peuple de France. 

J'entends déjà les sycophantes de la bien-pensance me dire. Kennedy en son temps recevait Frank Sinatra et son Rat Pack à la Maison Blanche, Mitterrand fut soutenu par Barbara, Lech Wałęsa recevait Robert De Niro et Enrico Macias chantait "Ah! Qu'elles sont jolies les filles de Sarkozy !" sur scène lors d'un meeting. 

Certes, mais a-t-on vu le concours de grimaces de Kennedy contre Sinatra ?

A-t-on vu Barbara faire des roulades sur la pelouse de l'Elysée ?

A-t-on vu Wałęsa et De Niro faire un concours d'anecdotes insipides ?

A-t-on déjà vu Enrico Macias et Sarkozy s'affronter lors d'un concours de vacuité intellectuelle ?

La prochaine étape, c'est quoi ?

La danse des canards ou un concours de descente de pinte de bière opposants Jean Castex et Nabilla ? J'attends le concours de "t-shirt mouillé" entre Marlène Schiappa et Roselyne Bachelot. 

Arrête d'être rétrograde ! Il faut vivre avec son temps. Le Président parle aux jeunes ! Me direz vous. 

Dont acte.

A moi de vous répondre que je suis plus jeune que les deux youtubeurs. En effet, j'ai 31 ans et ils ont 34 ans et 36 ans.

Me parlent-ils ? Absolument pas ! 

Croire que, pour parler à la jeunesse, il faille être un adulescent sapé comme le petit cousin Kevin encore au lycée, avoir un visage de fin de soirée arrosée et se rouler dans la médiocrité inhérente à l'époque. C'est faire une offense à la jeunesse. A 30 ans passés, il est grand temps de devenir un homme, un adulte. Enfin, en apparence tout du moins. 

Tout ça suite à un défi lancé par Emmanuel Macron lui-même. "Faites une chanson sur les "gestes barrières" et si elle fait 10 millions de vues, je vous reçois à l'Elysée pour un concours d'anecdotes. Celui qui perd a un gage !"

Le niveau cour de collège du président nous dévoile sa manière de fonctionner celle d'un enfant a qui on a pas fixé de limites, colérique et capricieux.  

Par chance, nous avons évité le concours de " qui c'est qui pète le plus fort" ou de " qui c'est qui fait pipi le plus loin". Ouff ! 

Résultat du concours, Emmanuel Macron a perdu et les Français vont devoir se coltiner le portrait des deux starlettes sur le bureau du président lors de son allocution du 14 juillet. Dieu merci, ils nous ont épargné, Brigitte aurait pu enlever le haut ! 

Décidément, un président ne devrait pas faire ça. 

Florian Marek.

 

 

 

 

 

 

 

 


Actualités