Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: par le Saint-Esprit de la Vierge Marie

Le mystère de l’Incarnation, que nous méditions depuis un certain temps dans cette série d’articles a dû s’opérer d’une manière concrète, qui implique tant l’élément divin que l’humain. Ceci pour assurer que le Messie soit à la fois Dieu et homme. Certes, Dieu aurait pu créer Jésus, comme il avait créé Adam, mais Il a choisi de Lui donner une mère humaine, la jeune vierge Marie.
 Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: par le Saint-Esprit de la Vierge Marie

Quand l’archange Gabriel annonce à Marie qu’elle allait devenir la Mère du Sauveur, il lui avait donné une petite précision sur le mode dont cella allait arriver : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. » (Lc 1, 35) C’est la source scripturaire de l’affirmation de notre symbole de foi. Elle fait appel tant à l’action du Saint-Esprit, qui plus loin sera appelé « donneur de vie », qu’à la virginité de celle qui donne la vie corporelle humaine au Christ. Jésus-Christ n’a pas été conçu par un acte sexuel, mais par un miracle divin. Sa Mère est traitée en même temps comme le nouveau Temple de Dieu, car la descente de la puissance divine qui couvre une réalité était réservée aux moments les plus solennels de la liturgie mosaïque, comme la consécration du temple. Ainsi, toute la Trinité est impliquée dans l’œuvre de l’Incarnation, car c’est toute la Trinité qui désire le salut des hommes.

C’est grâce à Marie que le Christ a la véritable humanité et elle est vraiment sa mère. En tant que mère d’une personne concrète, on lui attribue des titres qui font référence à cette personne. C’est parce que Jésus-Christ est Dieu que Marie est Mère de Dieu. Cela ne veut pas dire qu’elle a donné la divinité à son Fils, ce qu’elle ne pouvait pas faire étant un simple être humain. Ce titre veut dire qu’en son Fils, la divinité et l’humanité sont indissociables, car c’est une seule et même personne qui est à la fois Dieu et homme. C’est comme on peut dire au sujet de n’importe quelle femme qui a parmi ses enfants un médecin qu’elle est mère de médecin. Non pas que toute la science médicale se trouve en lui grâce à sa mère, mais en raison du fait que c’est une seule et même personne qui est à la fois l’enfant d’une femme concrète et un médecin.

Le titre de « Mère de Dieu » est donc en premier lieu un titre qui se réfère au Fils, car sans cette relation de filiation, le titre même n’existerait pas. Il est de même avec d’autres titres que l’on attribue à la Sainte Vierge, ainsi qu’aux dogmes mariaux, les vérités de foi qui en parlant de Marie, nous parlent surtout de Dieu (toujours vierge, immaculée, prise au ciel corps et âme).

C’est donc grâce à sa Mère que le Verbe de Dieu « s’est fait homme », ce qui souligne la volonté divine de rendre l’humanité un participant actif de l’œuvre de sa propre restauration, ce qu’on verra dans les prochains textes.

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "descendu du ciel" en cliquant ici


Actualités