Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: Crucifié pareillement pour nous

Pour la deuxième fois, notre symbole de foi souligne que Dieu a fait quelque chose de très important pour nous, car il dit que le Christ était crucifié pour nous, pareillement à son Incarnation.
 Comprendre la foi catholique [chronique de l'abbé Mateusz Markiewicz]: Crucifié pareillement pour nous

Le début et la fin de la vie terrestre du Sauveur ont donc été ordonnées à l’humanité tout entière. De ce fait, on peut conclure, que toute sa vie parmi nous a été pour nous. Jésus-Christ vivait donc par amour de nous et il en est mort.

La preuve suprême de cet amour a été la mort sur la croix, l’une des plus cruelles et douloureuses façons de recevoir la mort. En acceptant de finir sa vie de cette manière, le Christ a choisi de le faire dans un contexte liturgique très particulier, la Pâque, auquel il a ajouté d’autres éléments du culte divin que connaissait le peuple juif. Il a voulu ainsi montrer que les images de l’Ancien Testament, qui annonçaient sa venu et sa mission se sont ainsi accomplies, puisque la réalité a remplacé sa figure. La première des fêtes que le Christ a célébrée par sa mort a été bien sûr la Pâque, qui commémorait la sortie du peuple juif de l’Egypte, où il était esclave. C’est une fête de la libération du mal et du pouvoir de l’ennemi, ainsi que de l’entrée dans la Terre Promise par Dieu. La deuxième des fêtes est le Yom Kippour, le jour du grand pardon. Le Christ a remplacé le bouc émissaire, chargé de fautes du peuple et expulsé dehors la ville. C’est aussi le jour dans lequel les crimes de chacun étaient pardonnés.

La mort du Christ sur la croix est donc pour nous à la fois la libération de notre ennemi, le diable, la libération de nos fautes, les péchés, ainsi que le début de notre chemin vers la Terre Promise éternelle qu’est le ciel. Cependant, cette fois-ci, la célébration accomplie par le Christ est parfaite et agréable à Dieu, car tant le prêtre que la victime offerte sont parfaits et égaux à Dieu Lui-même, car c’est Dieu qui s’offre. En mourant sur la croix, le Fils de Dieu, vrai Dieu et vrai homme, a accompli un acte parfait du culte divin, en s’offrant soi-même à Dieu, à notre place. Il a pris sur lui nos péchés et nous a ouvert la route vers le ciel. Il a accompli une œuvre bien plus parfaite que celle de Moïse, car c’était une œuvre de Dieu, la seule qui pouvait réparer la faute infinie que nos premiers parents ont commise envers le Créateur.

Maintenant, il reste à nous de décider si nous allons suivre le Christ dans le chemin qu’Il nous trace tout au long de nos vies. On peut soit le suivre fidèlement, comme une partie du peuple juif, celle qui est entrée en Terre Sainte, soit se rebeller et ne pas y accéder, mais mourir dans le désert, ce qui vaut pour nous la damnation éternelle. N’oublions cependant pas que le Christ est mort sur la croix pour nous, pour nous sauver. Que notre gratitude soit donc à la hauteur de ce geste plus que généreux de sa part.

 

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "Il s'est incarné" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°15: "descendu du ciel" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°16: "par le Saint Esprit de la vierge" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°17: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

 

 

 


Actualités