L'Oréal de la Cagoule au Wokisme

Ses derniers temps toute les entreprises cèdent à l'idéologie "woke". La dernière en date n'est autre que, L'Oréal qui vient de supprimer les mots blanc et blanchissant de ses produits cosmétiques.
 L'Oréal de la Cagoule au Wokisme

L'Oréal qui vient de se choisir pour ambassadrice la "chanteuse" Yseult dont, le talent bénéficie toujours d'une alerte enlèvement. Yseult magnifique "pleureuse corse" des salons mondains parisiens. Yseult la gagnante des Victoires de la musique mais, oppressée à cause de sa carnation et de son poids. Mais qui paradoxalement se vante d'avoir eu une mère habillée en Channel et autres grandes marques et d'avoir un père qui la déposée à l'école en "Merco". 

Chère Yseult, le seul point commun entre nous est que, nous avons une généalogie extra française. Je te lance un défi vivre l'enfance du fils de tourneur fraiseur et de secrétaire intérimaire que je suis. Comparons nos enfances ! Voyons qui a eût des privilèges ! Allez, chiche ! Yseult, je passe sur ton cas, car tu n'es qu'un jouet aux mains de la nomenklatura libérale-libertaire et progressiste. 

Passons donc, au cas L'Oréal parce que nous le vallons bien. 

L'Oréal est une société de produits cosmétiques fondée par Eugène Shueller et qui sera reprise par son gendre André Bettencourt. 

Qui se souvient des sulfureuses accointances du Père Shueller grand ami et financier de Eugène Deloncle?

Ce dernier sera le fondateur du mouvement d'extrême droite connu sous le nom de "La Cagoule" et dont, François Mitterrand sera membre. La Cagoule vivra principalement des financements de la famille Shueller. 

En 1940 Shueller contribuera financièrement à la création du MSR  parti collaborationniste créé par le même Deloncle et quand le MSR fusionnera avec le RNP un autre parti vichystes créé par Marcel Déat, Eugène Shueller deviendra le président du comité technique d'économie générale du RNP.

En 1946 l'épuration le jugera pour fait de collaboration. Mais il échappera aux sanctions requises à son encontre. En effet, quelques amis de monsieur étaient résistants, il échappera à l'interdiction d'exercer toute fonction dirigeante. 

Après guerre Il recrutera François Mitterrand qui sera PDG des éditions du Rond-point et directeur de la publication du magazine "Votre beauté", magazine de la marque L'Oréal. 

Qui se souvient du fait que André Bettencourt a rencontré Eugène Shueller lors de réunions de La Cagoule ?

Qui se souvient que André Bettencourt a été entre 1940 et 1942 rédacteur en chef de la revue collaborationniste "La Terre française".

Revue dans laquelle il écrira :

« Les juifs, les pharisiens hypocrites n’espèrent plus. Pour eux l’affaire est terminée. Ils n’ont pas la foi. Ils ne portent pas en eux la possibilité d’un redressement. Pour l’éternité leur race est souillée par le sang du juste. »

Dans les années d'après guerre et jusqu'à la fin des années 1970 et début des années 1980, l'entreprise L'Oréal fût spécialiste de l'embauche de cagoulards, de collabos, de vichystes en cavale en Espagne et en Amérique du Sud. A l'image de Jacques Corrèze qui permettra aux filiales ibériques et sud-américaines de la société de prospérer. 

Après ce petit rappel historique je pose une question à Yseult : "Ma chère Yseult es tu sûre que le passif de la marque L'Oréal, soit en adéquation avec ton message ? "

Aujourd'hui en 2021, la société de produits cosmétiques a encore une fois cédé à l'idéologie totalitaire du moment.

A défaut de maréchal, Yseult chantera : 

L'Oréal nous voilà !

Florian Marek


Actualités