Marie Carrour, la Française qui fait son cinéma à Varsovie

Pour ce mois de juillet, mois du 14 juillet, ma chronique des héros exemplaires devient une saga estivale où je vous parlerai de Français d'aujourd'hui ou de franco-polonais établis en Pologne et qui sont populaire en Pologne. Bienvenue dans : "Les Success Story Françaises, de Paris à Varsovie."
 Marie Carrour, la Française qui fait son cinéma à Varsovie

Pour commencer, j'ai décidé de faire honneur aux dames et pour cette semaine de vous entretenir de Marie Carrour une jeune actrice franco-polonaise. Devenue ambassadrice du charme et de l'élégance des femmes du pays de Molière au pays de Sienkiewicz. Marie a fait de sa double culture une chance de réussite. 

Voici qui elle est :

Marie Carrour est née à Cannes, un lieu de naissance qui la prédestinée au métier de comédienne et d'actrice. Elle passe ses huit premières années dans la ville du Festival.

Mais, suite au divorce de ses parents, la petite Marie est contrainte de partir avec sa maman polonaise pour Varsovie. Le trac l'envahit car, de la Pologne elle ne sait pas grand-chose et ne parle pas la langue, elle sait à peine dire "bonjour" en polonais. 

Arrivée à Varsovie, Marie met du temps pour s'habituer à son nouvel environnement. Elle suit sa scolarité et parallèlement à cela, elle prend des cours de théâtre. Mais, la France est toujours dans ses souvenirs. 

Elle participe à divers festivals de théâtre tels que le TFAZ ou le Mastershot Festival et parachève sa formation au cours de la prestigieuse Małgorzata Szyszka. 

En 2013, lors d'un échange universitaire, elle revient en France ou elle obtient une licence en Histoire des arts à la Sorbonne. Elle est envoûtée par Paris la ville Lumière et lui fait redécouvrir son pays natal.

Non, sans un pincement au cœur, elle retourne en Pologne, pour passer son Master en cultural studies de Uniwersytet Warszawski ( Université de Varsovie) qu'elle obtient en 2015.

En 2015, elle décide de faire de la comédie son métier. 

Cette même année, elle décroche un petit rôle dans "Piąte : Nie odchódz" ( Fanciful) de Katarzyna Jungowska où elle côtoie Grażyna Szapołowska qui fût l'égérie de Krzysztof Kieślowski. 

L'année suivante, elle collectionne les contrats. En effet, on la retrouve dans un clip de Dawid Posiadło chanteur pop et gagnant de X-Factor en Pologne. On la verra à l'affiche de "Yvonnes, Princesse de Bourgogne" pièce de théâtre jouée au Teatr Ochoty de Varsovie. 

Cette même année, Marie fera même partie du casting de "The Model" une production danoise et dans quelques épisodes de la série "Klan" diffusée par TVP. 

En 2017, elle décroche le rôle principal dans le Film "Siostry" (Les Sœurs) de Leszek Wejcman. 2017, c'est l'année où Marie revient en France. 

En France elle décide de poursuivre son élan, elle décroche des rôles dans quelques clips, des courts-métrages comme "Les Vagues" de Jeanne Dantoine où le 'Lac" d’Arnaud Khayadjanian, une adaptation de la pièce de théâtre de Pascal Rambert avec comme partenaire Victor Belmondo, le petit fils du célèbre Jean-Paul Belmondo et dans quelques films indépendants qui ne sont pas connus du grand public. 

Quand en 2019, son agent polonais l'appel pour lui dire qu'il a un rôle pour elle dans une série polonaise et qu'il faut qu'elle réside en Pologne pour des raisons logistiques. Marie hésite un peu à quitter Paris, mais il le faut.

Elle accepte et la voilà membre du casting de "Leśniczówka" un "Plus Belle la Vie" made in Polska diffusée sur TVP et qui rassemble entre 1,5 et 2 millions de téléspectateurs par épisode. 

Elle y interprète le rôle de Aneta une garde forestière intrigante. 

La série a un gros budget et rassemble des acteurs comme Jolanta Fraszyńska et Marek Bukowski les Ingrid Chauvin et Bruno Madinier polonais.

La suite du casting est éblouissant : Sambor Czarnota, Anna Seniuk, Przemysław Bluszcz, Henryk Talar, Aleksandra Szwed, Krzysztof Globisz, Robert Czebotar, Maria Pakulnis une des actrices fétiches de Krzysztof Kieślowski et Beata Fido lauréate du Theater Excellence Award de Detroit (USA) et actrice principale du film "Smoleńsk" relatant la catastrophe qui coûta la vie au président Lech Kaczyński et son épouse.  

Le parterre de stars, ces grands noms du cinéma et de la télévision polonaise et le générique de la série signé par la grande Edyta Górniak (deuxième à l'Eurovision 1994) lui ont mis des étoiles dans les yeux.

Elle s'estime chanceuse et honorée d'avoir été choisi. Les acteurs et les équipes de tournage sont devenus pour elle une seconde famille. 

Vous pourrez la voir prochainement au cinéma dans le film, "Incroyable mais vrai" de Quentin Dupieux ainsi que dans la comédie "Ça tourne à Saint Pierre et Miquelon", où elle interprétera le rôle de la petite amie du célèbre acteur Patrick Bouchitey.

C'était le portrait de Marie Carrour, la Francuska ( Française) du cinéma polonais.

Souhaitons-lui le même succès en France et de revenir à Cannes, pour y  décrocher la Palme d'or.

Et moi, je la remercie chaleureusement pour le moment téléphonique qu'elle m'a accordé.

Florian Marek. 


Actualités