Est assis à la droite du Père tout-puissant (II)

En méditant sur l’Ascension, nous pouvons nous poser d’abord la question pourquoi le Christ ressuscité n’est pas resté avec nous sur la terre. Il y a pourtant vécu une bonne trentaine d’années et il y avait de la famille et des amis. Il y a plusieurs raisons qui l’expliquent et qui concerne d’abord sa personne et ensuite nous et notre bien.
 Est assis à la droite du Père tout-puissant (II)

Le premier des motifs de l’Ascension est la nouvelle condition du corps du Christ. Transformé par la résurrection, il ne pouvait plus rester sur la terre, qui n’était plus un endroit adapté pour accueillir ce Dieu-homme doté d’un corps glorieux et immortel. Notre planète, en raison du péché originel, n’est pas un milieu propice pour ceux qui jouissent de la gloire céleste. Certes, Jésus était toujours en état de béatitude éternelle, mais avec la résurrection, cette béatitude exerçait une influence encore plus grande sur son humanité, qui n’était plus comme l’humanité de ceux qui sont encore en chemin.

Ensuite, Jésus voulait confirmer son enseignement au sujet de son royaume : « Ma royauté n’est pas de ce monde. » (J 18, 36) Le Sauveur n’est pas venu parmi nous pour fonder un pays d’éternelle prospérité économique et sociale, comme l’espéraient ses contemporains. Il n’est pas venu pour libérer Israël du joug romain et restaurer l’État juif. Beaucoup de ceux qui ont suivi Jésus l’ont abandonné quand ils ont compris que leurs plans purement terrestres ne seront pas réalisés, Judas en tête. Jésus s’est incarné, Il est descendu du ciel pour que nous puissions y accéder. Le jour de l’Ascension, Jésus retourne donc dans son royaume, où l’attend la place prévue pour le roi de l’univers. Sa mission étant accompli, Il peut retourner dans sa maison, où il nous attend.

Le désir de Jésus quittant la terre est de susciter notre volonté de Le rejoindre et non de construire à tout prix un paradis sur terre. On lit au sujet de ceux qui attendaient le Christ qu’ils étaient conscients que « sur la terre, ils étaient des étrangers et des voyageurs » (He 11, 13). Il doit être de même avec nous, les chrétiens. Jésus, pour que nous n’oublions jamais cette réalité, nous a quitté pour ce qui est le but de chacun d’entre nous, le ciel. Et il est en effet plus facile de poursuivre le but quand on y pense plus souvent et quand on pense à ce qu’il peut être atteint. Jésus nous a montré le chemin et les chrétiens l’ont vite compris, car ils attribuent au Christ ce passage de l’Ancien Testament : « Tu es monté sur la hauteur, capturant des captifs, recevant un tribut, même de rebelles, pour avoir une demeure, Seigneur notre Dieu. » (Ps 67, 19)

La conscience de cette réalité est fondamentale pour comprendre la religion chrétienne et ne pas la transformer en un humanisme aux traits d’une religion, qui voudrait construire un monde meilleur pour tous. Pour mieux le comprendre, la prochaine fois on méditera encore plus les raisons pour lesquels le Christ est maintenant corps et âme au ciel.

 

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "Il s'est incarné" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°15: "descendu du ciel" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°16: "par le Saint Esprit de la vierge" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°17: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°18: "Crucifié pareillement pour nous" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°19: "sous Ponce Pilate" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°20: "est mort" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°21: "a été enseveli" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°22: "est descendu aux enfers" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°23: "Le troisième jour est ressuscité des morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°24: "Le troisième jour est ressuscité des morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°25: "Le troisième jour est ressuscité des morts (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°26: "Le troisième jour est ressuscité des morts (IV)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°27: "Est monté aux cieux (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°28: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (I)" en cliquant ici


Actualités