Est assis à la droite du Père tout-puissant (III)

Dans la dernière méditation sur le Credo, nous avons vu que l’objectif central du mystère de l’Ascension du Seigneur est le ciel entendu comme la finalité de chaque homme à laquelle nous guide le Christ.
 Est assis à la droite du Père tout-puissant (III)

Pour nous faciliter l’accès au ciel, peu de temps après son Ascension, car dix jours après, Jésus a envoyé sur la terre le Saint-Esprit et ainsi, Il accompli l’une de ses promesses : « Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai. » (J 16, 7)

Mais l’action de Jésus en notre faveur ne s’est pas limitée à cet événement. Elle continue toujours et elle est permanente, car le Christ est toujours notre avocat auprès du Père et Il est toujours le médiateur entre Dieu et nous les hommes, c’est-à-dire quelqu’un qui entretient des relations entre ces deux extrêmes. C’est le chef de l’humanité qui est présent au ciel et Il n’oublie pas ceux qui sont sur la terre, surtout ses propres disciples. Il s’occupe de nous d’une autre manière que s’il était resté sur la terre. Entre-autres, Il nous a préparé la place au ciel et nous y attends.

L’un des plus grands fruits que nous pouvons obtenir grâce à la méditation de l’Ascension est l’augmentation de notre vertu d’espérance. C’est d’ailleurs le fruit qui est attribué traditionnellement au mystère du rosaire consacré à l’Ascension. L’espérance est cette attente confiante de la grâce divine et la grâce des grâces qu’est le salut éternel. Cette vertu grandit à force de penser aux réalités célestes et au fait que Dieu nous a créés pour que nous Le rejoignons au ciel. La présence du Sauveur au ciel doit nous aider à penser à notre salut qui est vu aussi comme la possibilité de rejoindre Jésus, la personne qui nous aime et que nous, en tant que chrétiens, aimons plus que tout.

Il est tout à fait naturel pour nous de nous retrouver avec les personnes que nous aimons et d’apprécier cette compagnie. Plus la séparation est longue et distancée, plus grande est la joie qui découle des retrouvailles. Dans le cas du Christ, nous pouvons réellement espérer de le retrouver un jour et nous pouvons déjà imaginer la joie qui remplira nos cœurs. Mais pour que cette espérance ne soit pas faible, nous devons penser plus souvent à cette présence de Jésus, corps et âme, au ciel. C’est d’autant plus important lorsqu’on se trouve dans une situation difficile sur cette terre ou lorsqu’on pense trop intensément sur les projets qu’on a pour notre vie d’ici-bas. Le Fils de Dieu est au ciel aussi pour que nous nous détachions de plus en plus de la terre pour nous attacher de plus en plus à Lui, qui est au ciel : « Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » (Mt 6, 21)

Pensons donc plus souvent au mystère de l’Ascension et à cette présence du Christ corps et âme au ciel. La méditation de ce mystère nous sera fructueuse car elle nous permet d’occuper notre esprit avec ce qui est sa finalité ultime, le bonheur éternel au ciel.

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "Il s'est incarné" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°15: "descendu du ciel" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°16: "par le Saint Esprit de la vierge" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°17: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°18: "Crucifié pareillement pour nous" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°19: "sous Ponce Pilate" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°20: "est mort" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°21: "a été enseveli" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°22: "est descendu aux enfers" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°23: "Le troisième jour est ressuscité des morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°24: "Le troisième jour est ressuscité des morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°25: "Le troisième jour est ressuscité des morts (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°26: "Le troisième jour est ressuscité des morts (IV)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°27: "Est monté aux cieux (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°28: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°29: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (II)" en cliquant ici

 

 

 


Actualités