Une journaliste d'un média polonais arrêtée par Loukachenko

Après le journaliste et essayiste Rafał Ziemkiewicz arrêté en Angleterre, c'est une journaliste de la chaîne publique polonaise TVP qui est arrêtée en Biélorussie.
 Une journaliste d'un média polonais arrêtée par Loukachenko

La journaliste Iryna Słaunikawa qui travaille pour la chaîne polono-russophone de TVP "Biełsat" et son mari, Alaksander Łojek, ont été arrêtés le 30 octobre à l'aéroport de Minsk.

Elle et son mari revenaient d'un séjour en Egypte. Le père de la journaliste les attendait à l'aéroport de Mińsk, mais il ne les a pas trouvés, leurs téléphones ne sonnaient pas.

Ce n'est qu'après-avoir été portés disparus, que l'on a su que le couple avait été arrêté.

La journaliste a été condamnée à 15 jours de prison, car pour le gouvernement biélorusse de Loukachenko rencontrer des membres de l'opposition et des ONG ainsi que diffuser des reportages sur la situation en Biélorussie, est considéré comme un comportement extrémiste. 

La télévision polonaise a rapporté l'ensemble de la situation. 

Mateusz Matyszkowicz membre du conseil d'administration de TVP a déclaré : "Nous exigeons la libération immédiate d'Iryna Słaunikawa."

Les journalistes de TVP soutiennent leur collègue. 

Le portail Press.pl souligne, que Loukachenko veut forcer les médias indépendants et étrangers à quitter le pays en détenant des journalistes. 

Cette affaire, nous rappelle la situation précaire, des 300 000 Polonais résidant en Biélorussie et dont les arrestations arbitraires sont un moyen de pression pour le régime biélorusse. 

Une pensée pour les Polonais arrêtés par le régime biélorusse :

Andżelika Borys et Andrzej Poczobut présidents des associations polonaises de Biélorussie.

Irena Biernacka et Maria Tiszkowska membres de la communauté polonaise de Biélorussie.

Anna Paniszewa, enseignante dans une école polonaise de Brest-Litovsk. 

Que va faire Reporters sans frontières ?

Florian Marek, chroniqueur Tysol. 

 

 

 

 


Actualités