Je crois au Saint-Esprit (II)

Dans le précédent article, nous avons surtout constaté les arguments de la foi chrétienne en faveur de l’existence et de la divinité du Saint-Esprit, la troisième Personne de la Sainte Trinité. Maintenant, nous allons toucher l’un des fameux sujets controversés, constituant l’une des principales raisons de la séparation entre les catholiques et les orthodoxes, à savoir la procession du Saint-Esprit, le fameux Filioque.
 Je crois au Saint-Esprit (II)

Les orthodoxes disent que le Saint-Esprit procède du Père, tandis que nous, les catholiques, nous disons qu’Il procède du Père et du Fils. Pour les premiers, le Père est l’unique principe de la Sainte Trinité et il ne faut pas inclure le Fils dans la procession du Fils comme un principe, à la limite, on peut dire qu’Il procède du Père par le Fils, ce qui diminuerait en quelque sorte le rôle du Fils. Dans la foi catholique, on souligne en revanche l’unité entre le Père et le Fils dans la procession du Saint-Esprit, qui est comme le fruit de leur volonté, de l’amour mutuel entre ces deux Personnes.

D’ailleurs, dans l’Écriture Sainte, cet Esprit est appelé de manière synonyme celui du Père et celui du Christ. Jésus lui-même dit clairement à son sujet : « Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. » (J 16, 15) Ailleurs le Sauveur dit que c’est en son nom que le Père envoie le Saint-Esprit. L’Église catholique a toujours interprété ces paroles dans le sens de l’égalité de la participation du Père et du Fils dans la procession du Saint-Esprit. Outre les arguments scripturaires, la doctrine catholique s’appuie aussi sur la raison, qui peut nous aider à saisir un peu mieux ce mystère. Dans la Sainte Trinité, les Personnes divines se distinguent réellement l’une de l’autre en raison de leur relation réciproques. Être le fils de quelqu’un est tout à fait autre chose qu’être le père de quelqu’un. Mais si on dit que le Verbe et le Saint-Esprit procède tout les deux du Père, on ne peut voir aucune distinction entre eux deux, car il n’y a aucune relation qui le distinguerait l’un de l’autre. C’est pour cela que nous affirmons que le Fils procède uniquement du Père, par voie de génération, et le Saint-Esprit procède des deux, par voie nommée « spiration ». C’est le seul moyen d’expliquer avec la raison ce qui les distingue réellement.

Certes, ces considérations peuvent être rudes et nous faire penser que le Saint-Esprit n’est finalement qu’une Personne divine qui doit occuper exclusivement les théologiens, tellement il nous est compliqué de le saisir. Et si on y ajoute des querelles entre l’Occident et l’Orient, alors plus rien n’est compréhensible ! Mais un tel raisonnement est trompeur, car on oublie que Jésus, en quittant la terre, nous a promis le Saint-Esprit, afin qu’Il guide l’Église et les fidèles individuellement. C’est de ses actions que nous parlerons la prochaine fois.

Chroniques de l'abbé Mateusz Markiewicz, prêtre catholique, membre de l'Institut du Bon Pasteur.

Retrouvez la chronique n°1: "Je crois" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°2: "Le Symbole des Apôtres" en cliquant ici

Retrouver la chronique n°3: "Un seul Dieu"en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°4: "Unicité et perfection de Dieu" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°5: "Dieu peut tout faire, mais..." en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°6: "Dieu le Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°7: "Créateur du ciel et la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°8: "Un seul Seigneur, Jesus Christ" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°9: "né du Père avant tous les siècles" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°10: "consubstantiel au Père" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°11: "par qui toutes choses ont été faites au ciel et en la terre" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°12: "pour notre salut" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°13: "Il s'est incarné" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°14: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°15: "descendu du ciel" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°16: "par le Saint Esprit de la vierge" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°17: "réparer à la place de l'homme" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°18: "Crucifié pareillement pour nous" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°19: "sous Ponce Pilate" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°20: "est mort" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°21: "a été enseveli" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°22: "est descendu aux enfers" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°23: "Le troisième jour est ressuscité des morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°24: "Le troisième jour est ressuscité des morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°25: "Le troisième jour est ressuscité des morts (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°26: "Le troisième jour est ressuscité des morts (IV)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°27: "Est monté aux cieux (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°28: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°29: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°30: "Est assis à la droite du Père tout-puissant (III)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°31: "D'où il viendra juger les vivants et les morts (I)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°31: "D'où il viendra juger les vivants et les morts (II)" en cliquant ici

Retrouvez la chronique n°32: "Je crois au Saint Esprit (I)" en cliquant ici

 


Actualités