Des migrants victimes aux portes de la Pologne?

On les a vu, on les a tous vu les images de la déferlante de migrants se massant à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie.
 Des migrants victimes aux portes de la Pologne?

Ils sont entre 3000 et 4000 a s'être présentés à la frontière polonaise. Nombreux sont ceux qui étaient en possession de smartphones dernier cris et vêtus de vêtements de marques à la mode, certains avaient un smic sur le dos. Nous avons tous vu nombre d'entre eux forcer la barrière de barbelés avec des pelles, des pinces coupantes et des haches. Une cinquième colonne comme l'a dénoncé la chaîne de débats et d'infos polonaise wPolsce. 

Nous savons aujourd'hui, que ces illégaux pour la plupart Kurdes, Irakiens ou Afghans viennent en Biélorussie avec des visas de tourisme proposés par la Biélorussie et des voyagistes turcs et russes, des vols quotidiens pour Mińsk sont affrétés depuis le Moyen-Orient ( Irak, Emirats, Syrie, Liban). Ce que pointe de nombreux médias, dont le Visegrad Post et la chaîne d'information polonaise TVP info. 

Certains découragés, ont tenté de faire demi-tour mais ont été violemment empêché par les gardes frontières biélorusses qui les ont acheminés à la frontière avec la Pologne. Comme le rapporte nos collègues de la version polonaise de Tysol.

Une situation, qui montre le cynisme de Loukachenko, qui depuis mai dernier avait prévenu de ses intentions de riposte contre les sanctions de l'Union européenne contre son régime. 

La Pologne tient bon, face à la pression et au chantage exercés par Mińsk. Le premier ministre Mateusz Morawiecki a déclaré que la Pologne ne céderai pas, ce que le président Andrzej Duda a confirmé lors de sa visite d'État en Slovaquie. 

Le ministère de l'intérieur polonais a pu monitorer les smartphones des migrants arrêtés et rentrer sur les groupes WhatsApp, Messenger et Telegram circule ce type de conseils pour amadouer les esprits occidentaux : " Prenez un air fatigué, salissez vous et prenez un enfant dans vos bras". 

 

 

N'oublions que comme nous l'avons déjà évoqué ici, certains portables contenaient des contenus faisant l'apologie du terrorisme, des contenus pédophiles et zoophiles.

https://tysol.fr/a72420-Des-migrants-aux-portables-douteux-en-Pologne

Une vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant des hommes soufflant de la fumée de cigarette dans les yeux d'un enfant pour le faire pleurer. 

 

 

 

Certains gardes frontières biélorusses indique aux illégaux par où passer.

Les gardes frontières polonais interceptent ceux qui, dans la nuit passent illégalement, ce qui a manqué de donner lieu a une passe d'armes entre les gardes frontières polonais et biélorusses. En effet un groupe de gardes biélorusses ont été surpris coupant la barrière de barbelés dressée par la Pologne.

Face à cette situation l'Union européenne joue un jeu peut reluisant. Non contente, d'avoir refusé de participer au financement d'un mur, de bloquer les fonds européens destinés à la Pologne, elle lui envoie ces derniers jours une amende de 25 millions d'euros suite aux condamnations sans fondement de la CJUE. 

A part des soutiens de façade, rien de Bruxelles ! Même si ils déployaient Frontex cela ne servirait pas à grand chose. En effet, la Pologne compte déjà sur place plus de 20 000 hommes, quand l'effectif total, des hommes en uniforme, de Frontex est de 1000 hommes. 

La Pologne peut tenir mais, la Lituanie et la Lettonie également sous pression ne tiendront pas longtemps.

En France, le traitement médiatique par certains journaux est plus que puants, tout le monde a pu apercevoir, la une de La Croix montrant une famille de prétendus migrants et titrant : " Dans l'est de la Pologne, la traque des migrants". Comme si, les Polonais étaient des ogres chassant les migrants comme du gibier en forêt et ne pensant qu'a se repaître de migrants! 

C'est vrai que, pour la fête slave de Noc Kupała il est traditionnel de manger rôti au feu de bois des migrants engraissés pendant des mois. C'est de notoriété mondiale, voyons !

Dans son discours, le Premier ministre Mateusz Morawiecki, exorte la Russie à cesser de soutenir le régime biélorusse de Loukachenko, un régime illégal qui se livre au terrorisme d'état. 

Il est à noter que les eurodéputés du RN, de Vox en Espagne et du Fidesz de Viktor Orbán apporte un soutien sans faille à la Pologne!

La Pologne tient la ligne, pour se protéger et protéger l'Union Européenne. 

Florian Marek chroniqueur Tysol.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

'


Actualités