Napoléon et le Duché de Varsovie

Retour sur l'un des plus beaux épisodes des relations franco-polonaises.
 Napoléon et le Duché de Varsovie

Chers franco-polonais, chers expatriés français et chers polonais de cœur, avez-vous déjà prêté l’oreille à l’hymne national polonais « Mazurek Dabrowskiego » ? Non ? C’est bien dommage ! Parce que vous y auriez entendu un nom aux consonances bien ancrées dans l’histoire de France ; celui de Napoléon. Pourquoi ?

Alors que la Pologne avait cessé d’exister en tant qu’Etat à part entière depuis 1795, la nation polonaise quant à elle lui survivait. Elle était écrasée, oppressée par trois grandes puissances : la Prusse, l’Autriche et la Russie. Elle se cherchait un nouveau leader pour redonner à la Pologne ses lettres d’or. A ce moment l’Europe bouillonnait à l’ouest sous l’influence de Napoléon Bonaparte et les Polonais ont très vite compris que c’était là la seule bouffée d’air frais qui leur était offerte. Très vite, Napoléon allait apparaître comme le seul à pouvoir combattre les trois grandes puissances qui avaient démembré la Pologne.

Ainsi, les Légions Polonaises sont créées et sont considérées comme une armée en exil sous autorité française. Ces légions  sont des corps militaires qui seront considérés comme les plus redoutables de l’armée impériale, écrasant toutes oppositions sur leur passage. Elles serviront durant les guerres révolutionnaires françaises et de l’Empire, des Antilles à la Russie et de l’Italie à l’Égypte. Avec un effectif d’environ 30 000 hommes dont 90 % proviendrait de la paysannerie polonaise. Puis vînt le temps de la campagne de Pologne et de Russie en 1807. Quelle fierté pour les Polonais ! Enfin ils allaient pouvoir combattre sur le sol maternel !  En 1807 contrairement à la promesse qui fut faite de recréer un Etat polonais, Napoléon décida de mettre en place le « Duché de Varsovie » avec comme Duc à sa tête, l’allié napoléonien ; le roi de Saxe Frédéric-Auguste Ier qui provient d’une grande lignée de rois polonais. En 1809, le duché est agrémenté de territoires provenant de l’Autriche. Le duché compte donc six départements : Varsovie, Poznan, Kalisz, Bydgoszcz, Plock et Lomza, pour une superficie totale de 101 500 km².

Comment le Duché fonctionne-t-il ?

Il faut d’abord bien comprendre, qu’avant d’être un semblant de résurrection d’un Etat polonais, le duché était avant tout un outil pour Napoléon. Un outil de diffusion de son idéologie. En effet, il est prévu dans la nouvelle constitution du duché que le code Civil serait en vigueur sur le territoire, ainsi que les idéaux de l’Empire comme l’égalité de tous les citoyens devant la loi et l’abolition des privilèges de la Szlachta (la noblesse). De plus, un parlement bicaméral qui s’inspire des institutions françaises a vu le jour.

Le Duché vécut de 1807 à 1813, lorsque l’armée russe l’occupa. Puis après la chute napoléonienne et le Congrès de Vienne de 1815, le duché de Pologne devînt le royaume de Pologne et fut rattaché à l’Empire russe.

Même si le duché eut une durée de vie assez courte, il fut un embryon politique qui permit de rendre espoir au peuple polonais. Et qui permit de donner à la Pologne des bases juridiques et institutionnelles qui reviendront lors de l’indépendance polonaise retrouvée le 11 novembre 1918.

 

Marine AUDINETTE

 


Actualités