Faut-il sauver Zemmour du gang des stagiaires?

Retranscription de la chronique de Patrick EDERY sur Ligne droite de Radio courtoisie
 Faut-il sauver Zemmour du gang des stagiaires?

Patrick, il y a deux mois alors qu’Éric Zemmour était en pleine ascension, vous avez été le premier  à tirer la sonnette d’alarme, sur son équipe proche qui n’était pas à la hauteur. Aujourd’hui cela semble faire l’unanimité, que se passe-t-il, pourquoi avoir intitulé votre chronique : « Faut-il sauver Zemmour du gang des stagiaires »?

Imaginez que le Président d’Orange nomme au sommet de son groupe, comme directeur général, directeur marketing, directeur développement, etc.. etc.. des stagiaires. Mais en plus des stagiaires qui n’ont rien d’exceptionnel, dans la moyenne, qui ont juste pour particularité de vivre dans les mêmes beaux quartiers parisiens que lui.

Imaginez que ces stagiaires prennent goût à tout cela et qu’ils n’aient qu’une peur, c’est qu’on leur pique leur place. Et fassent tout pour écarter ceux qui sont plus compétents qu’eux. Qu’ils utilisent tous les stratagèmes pour que personne ne puisse mettre en danger leur précieux poste.

Et bien c’est ce qui arrive à la campagne de Zemmour. Actuellement autour de lui vous avez un état-major d’une petite quinzaine de personnes avec 3-4 adultes et une bande de jeunes des beaux quartiers parisiens qui se connaissent très bien. Ils ont moins de trente ans et n’ont quasiment aucune expérience. Ce sont des jeunes qui depuis toujours sont dans l’entre-soi parisien et n’ont rien de particulier à leur actif.

Et alors ? Macron a bien réussi avec exactement le même profil d’équipe !

Oui, mais enfin bon, vu l’état dans lequel l’équipe de stagiaires de Macron a mis la France, ce n’est pas vraiment une référence. Et puis Macron avait récupéré de très nombreux cadres expérimentés du PS, qui ont structuré sa campagne et quadrillé la France. Surtout, il avait derrière lui tous les médias qui en faisait un demi-dieu, Jupiter, le Mozart de l’économie, le sauveur de la planète. Là, à part les médias conservateurs, qui doivent représenter 5% de l’audience médiatique, les 95% restant font de Zemmour, le matin, un horrible Barberousse qui viole les femmes et l’après-midi un Hitler qui boit le sang des bébés. Zemmour, lui, doit s’entourer de vrais pros, des meilleurs, s’il veut avoir la moindre chance de gagner. Il faut écouter ce que disent des gens comme Charles Gave, Jean-Frédéric Poisson ou encore Philippe de Villiers. Tous sont des supporters de la 1ère heure de Zemmour et font tous le même constat : l’équipe des stagiaires verrouille complétement la campagne et refuse de travailler avec eux. Charles Gave c’est quand même un des plus grands serial entrepreneurs français, il a enchainé les réussites tout autour de la planète, il a côtoyé les plus grands économistes et financiers du monde, en plus c’est aussi un très grand économiste. Et bien à aucun moment il n’a été intégré à la moindre réunion par les jeunes de l’état-major de Zemmour, alors qu’ils n’ont pratiquement aucune expérience du monde de l’entreprise. Jean-Frédéric Poisson, intellectuel, dirigeant de parti, qui a été maire, député, chef d’entreprise qui a un réseau incroyable, a bataillé dans une quinzaine d’élections dont il a gagné plus de la moitié, pareil, écarté par l’équipe de Zemmour. Philippe de Villiers, intellectuel, fondateur et dirigeant de parti, haut-fonctionnaire, élu plusieurs fois député, eurodéputé, président de département, candidat à la présidentielle, fondateur du plus primé des parcs d’attraction dans le monde : le Puy du Fou. Philippe de Villiers, le personnage public le plus connu qu’avait dans sa maigre besace Zemmour, lui aussi écarté.

En même temps Zemmour ne s’est pas encore déclaré, le parti n’est pas encore créé il va y avoir peut être de nouveaux ralliements, des poids lourds qui vont arriver.

Ça c’est un peu la fable, comment voulez que Zemmour qui n’arrive pas déjà à garder ces 3 plus grands soutiens arrive à en rallier d’autres maintenant ? Alors que tout le monde se rend compte qu’il est si mal entouré ? Il faudrait trouver un poids lourd qui accepte d’être dirigé par des gamins sans aucune expérience, mais aussi de juste servir de faire valoir et se taire. Regardez la dernière visite de Zemmour à Marseille, cela devait être une visite historique. Il a fait un tour en 15 minutes, n’a serré la main à personne. D’habitude les partis montent un village Potemkine pour la presse, ils font venir des militants qui le saluent, font des selfies, un patron de bar qui lui offre un pastis. Marseille est quand même la 3ème ville de France cela ne doit pas être dur de trouver une trentaine de supporters, de les vérifier et les faire venir sur les traces du candidat. Le problème est que pour cela il faut un minimum d’organisation. Même chose avec sa déclaration de candidature si tardive, à force les gens ont trouvé qu’il se foutait de leur gueule que cela faisait trop « bon vouloir de sa seigneurie ». Il faut comprendre qu’en se déclarant il va enfin avoir accès à tous les Français via les JT de TF1 et France 2, mais qu’il le fait au pire moment pour un personnage clivant comme lui, celui de la période de Noël. En plus entre le fait que sa candidature sera un non-événement, que par contre le dévoilement du nom du candidat LR sera lui un grand événement, car il y avait un vrai suspens, sa candidature risque de faire flop. Surtout que les gens seront dans leurs courses de Noël …

Vous êtes un peu dur non ? Cette équipe a tout de même quelques succès à son actif. Au début la campagne marchait bien, les meetings rassemblent du monde.

Ce n’est pas faux mais quand on y regarde de plus près, ce qui marche bien c’est avant tout grâce à Zemmour. Les bons résultats de Zemmour sont uniquement dus à ses interviews polémiques, dans les médias de masse, obtenus grâce à sa proximité avec les journalistes parisiens, dont il est le confrère depuis 40 ans. Même les meetings, celui qui en a la charge est un des rares adultes de l’équipe : Olivier Ubéda.

Vous ne pensez pas tout de même que de mettre sur la place publique tout cela nuit à Éric Zemmour ? De la part ceux qui se disent ses amis, c’est étrange quand même.

Mais que faire d’autre quand vous voyez un bateau couler ? Les vrais amis d’Éric Zemmour sonnent le tocsin, essayent de réveiller le capitaine afin qu’il monte sur le pont et s’entoure de professionnels et évite un naufrage certain si rien n’est fait. Il faut se rendre compte que même l’obtention des signatures des maires n’est pas assurée. Les remontées des rencontres surréalistes entre les maires ruraux et les équipes de Zemmour sont catastrophiques. Et le doigt d’honneur de Zemmour, s’il n’a pas de réelles répercussions sur ses sympathisants, avec les maires cela ne va pas arranger les choses.

Mais pourquoi Éric Zemmour laisserait faire tout cela, c’est loin d’être un novice en politique..

C’est la grande question que tout le monde se pose. Peut-être pense-t-il que le système actuel est tellement détesté qu’il suffira qu’il s’affiche comme le candidat qui emmerde la nomenklatura pour attirer les abstentionnistes et faire bloc avec les patriotes. Mais cela ne suffira pas pour aller au second tour, l’électorat féminin lui est trop hostile, Marine le Pen et les LR qui ont des machines de guerre électorale bien huilées rognent trop son électorat. En plus quand on voit avec quelle docilité et même ardeur les Français se soumettent à l’ordre sanitaire du gouvernement, la stratégie d’Éric semble bien insuffisante pour pouvoir même accéder au second tour.

Une autre hypothèse serait qu’en fait le but d’Éric Zemmour n’est pas d’être président mais de faire exploser le politiquement correct sur l’immigration. De par sa radicalité extrême, qui ne peut effectivement être soutenue que par des jeunes qui n’ont rien à perdre, mettre au centre du débat le grand remplacement. Aujourd’hui grâce à lui on fait non seulement des sondages sur le grand remplacement, mais en plus les gens osent dire, que oui, ils sont inquiets de ce grand remplacement. Il y a à peine 6 mois c’était inimaginable. De ce côté-là Zemmour a déjà gagné. Mieux, si un candidat patriote gagne ce sera grâce à Éric Zemmour. D’abord parce qu’il aura permis de dédiaboliser les inquiétudes légitimes des Français sur l’immigration, mais aussi de ramener dans le giron patriote les voix des cadres citadins et des Parisiens qui ont toujours fait défaut aux partis patriotes pour gagner les élections.


Actualités